• mademoiselle jourdan

LE POUVOIR DES MOTS

Mis à jour : févr. 12

Pourquoi faut-il y faire attention?

Pour ce premier post, j'ai envie de m'intéresser aux mots. Vous savez, ces petites choses qu'on utilise pour communiquer. Je me dis que puisqu'on doit s'en servir quotidiennement, autant savoir où on met les pieds. Et surtout déterminer à quoi on s'engage en prenant le forfait vocabulaire illimité.


Les mots, les mots…

Ils sont partout, omniprésents, on les lit, on les entend, on les voit, on les prononce, on les chante, on les crie… À tord et à travers, en murmure, ou à l'envers, on en abuse et on ne s'en rend même pas compte. Voilà, le problème :


On ne nous a pas prévenu. Et il n'y a même pas de PUB à la télé !


Or, on le sait que quand quelque chose peut être dangereux, c'est marqué soit sur le paquet soit à l'écran ou les deux. Alors oui, on nous a appris à dire bonjour et merci aussitôt notre premier babillage sorti. On nous a formé pour être poli, bien lever la main avant de poser une question et à écrire au stylo bleu parce que le stylo rouge, c'est réservé à la maîtresse. Mais, concrètement, on ne nous a jamais parlé de l'impact que les mots pouvaient avoir…


Lorsqu'on mange trop de chocolat , on prend du poids. Et bien, c'est pareil avec les mots. Il y a des effets secondaires.

On sous-estime souvent leur impact parce que, soyons honnêtes, face à un revolver, ils font grise mine sur leur petite feuille de papier. Et pourtant, ils peuvent être aussi incisifs et mortels qu'une balle tirée à bout portant.


Il n'y a qu'à voir les dégâts que fait le harcèlement sur les réseaux. Des insultes, de l’humiliation, aucun geste , que des mots affichés sur un écran et pourtant il fait beaucoup de victimes chaque année. À force d'entendre ou lire les mêmes choses à son sujet, on finit par le croire et c'est ce qui est destructeur.


Les mots ont ce pouvoir. Ils peuvent, utilisés de façon négative, changer la façon dont on se perçoit, convaincre quelqu'un de faire des atrocités, détruire un peuple…

Mais, utilisés avec bienveillance, les mots ont le pouvoir d'illuminer une journée, changer une vie, ou encore nous faire voyager…


Vous êtes-vous déjà arrêté deux secondes pour réfléchir au concept du livre ?


Je trouve ça extraordinaire. Rien qu'avec des mots écrits sur des feuilles reliées, on peut aller sur un autre continent ou dans une autre galaxie, on peut remonter le temps et être le témoin invisible des plus belles histoires d'amour.


Et celui du mot ?


C'est fou quand on y pense, une combinaison presque aléatoire de quelques lettres forment une entité nouvelle : un mot.

Un mot qui a un sens, une direction et qui placé avec d'autres dans un ordre précis, nous permet de nous comprendre. Et quels mots ?! Il y en a des splendides comme :


  • « épanouie ». Qui a pu inventer celui-là ? Qui un jour a pensé à coller o, u, i ensemble en se disant que ça allait bien sonner ? Et pourtant, quelle idée ! J'adore cette sonorité, et puis surtout son message.

  • « amazing ». ls sont quand même forts ces anglophones, nous mettre « zing » en fin de mot et nous le faire adorer. Je pense que c'est un de mes mots préférés. Avec pizza.


Bon, d'accord. Pizza c'est juste pour ce que ça évoque. Rien que d'en parler, j'ai envie d'en manger une. Ça y est, j'ai l'image dans la tête et le goût dans la bouche. Il me faut une pizza ! Connaissez-vous cette sensation ? Irrépressible et irradiante dans tout votre être. Tout cela à cause d'un mot. De 5 lettres.


C'est la plus belle invention sur Terre, non ?


Alors je ne peux m'empêcher de me demander :


« Comment qu' un peuple qui fait d'aussi beaux objets, peut-il être aussi barbare? »

Oups, désolée, mauvaise réplique. Mais ce qui est valable pour les fourchettes l'est aussi pour les mots.

Donc je recommence :

Comment est-ce-qu' un peuple qui a inventé de si beaux langages peut s'en servir aussi mal ?


Leur impact ne dépend que de l'intention que l'on met en les prononçant.


Un peu comme une formule magique formulée à chaque instant. Il suffit d'un rien pour que leur effet soit positif ou négatif.


On a tous ce pouvoir entre les mains, enfin entre nos deux oreilles. Dans notre cerveau, donc. On a tous le choix. Toujours. Nous pouvons décider pour chaque mot que nous prononçons : quelle intention donner, quelle formulation utiliser, quel impact nous voulons créer.

Nous sommes maîtres de notre langage.


Il est donc temps, je pense, de prendre conscience du pouvoir que l'on a. Et ensuite, une question s'impose :


Est-ce-que je souhaite être du côté du Jedi ou du sith ?

Traduction:

Est-ce que je souhaite être un gâteau ou un œuf périmé ?

Traduction n°2 :

Est-ce que je souhaite embaumer ma vie et celle de ceux que je côtoie? Me rendre heureuse et ainsi par mon bonheur, illuminer leurs vies ?

Ou alors, est-ce-que je préfère tel l’œuf pourri empester mon environnement ? Contaminer les autres et les rendre malades ?


Personnellement, je choisis d'être un gâteau. Sans hésitation. Je me suis, d'ailleurs , toujours vue comme un chou à la crème…

Alors, si vous aussi êtes de la TEAM Pâtisserie, voici un petit cadeau de bienvenue.

Je vous présente notre hymne groupal, une petite formule magique pour se rappeler que l'important c'est de croire en soi et d'essayer :


Je choisis d'utiliser mes mots avec bienveillance, de faire de mon mieux à chaque instant pour être positive pour mon bien-être et celui des autres.



N'hésitez pas à écrire vos réflexions sur ce sujet en commentaire sous ce post.

À très vite !

Posts récents

Voir tout